Ils l'ont écrit...

René Char

« Cet instant où la beauté, après s’être longtemps fait attendre, surgit des choses communes, traverse notre champ radieux, lie tout ce qui peut être lié, allume tout ce qui doit être allumé, de notre gerbe d’étincelles. »

René Char

(Cité dans Joseph Rouzel, A bâtons rompus, poèmes 1965-2005, champ social éditions, collection poésie, 2007, p.55.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :